1er avril 2020

STAGIAIRES

Reclassement, ou classement définitif dans le corps d’accueil des stagiaires

Si vous avez été enseignant-e contractuel-le, AED, lecteur-trice à l’étranger, autre contractuel de droit public, ou avez appartenu à un corps de la fonction publique, vous avez droit à une reprise partielle de votre ancienneté dans la détermination de votre échelon de rémunération avec, le cas échéant, un reliquat d’ancienneté, dans votre corps d’accueil. Les lauréat-es du CAPET peuvent également, à certaines conditions, faire valoir des emplois de cadre dans le privé.

Même si le rectorat vous a demandé de renvoyer votre dossier avant le 1er octobre, il n’y a pas de date limite pour faire cette démarche. Mais il est préférable de ne pas trop tarder pour que la proposition de reclassement puisse vous servir dans le cadre des mutations. Vous pouvez ainsi encore compléter un dossier déjà envoyé.

Pour celles et ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas téléchargé en temps utile sur le site rectoral d’où il a mystérieusement disparu, vous (re)trouverez ici le dossier à compléter et à renvoyer à la DIPE.

Grâce à l’action de la FSU, la règle du butoir a disparu dans la réglementation applicable (c’est-à-dire que le reclassement prend mieux en compte les services antérieurs de contractuel de droit public). Attention par ailleurs, les règles appliquées sont différentes suivant la nature des emplois précédemment occupés, et certaines sont assez complexes !

En théorie, votre classement devrait vous parvenir avant le début des opérations de mutation, pour que votre nouvelle situation dans la grille de votre corps soit également prise en compte en terme de barème lié à l’échelon.

Le SNES-FSU vous aide et conseille, si vous êtes syndiqué-e, lorsque vous recevez ensuite du rectorat l’arrêté et les feuilles de classement. Si vous craignez des erreurs de calcul, et au moindre doute, adressez-vous très rapidement à nos militant-es, qui vous aideront à vérifier ce classement et à le contester, le cas échéant. N’attendez pas que plus de deux mois se soient passés après la notification de l’arrêté, nous ne pourrions plus vous aider utilement.