Intra 2020 : c'est parti ! (malgré tout et sans contrôle paritaire...)

intra 2020

Message des élu.es académiques du SNES-FSU : Entre autres attaques frontales contre les statuts, la loi dite de "transformation" de la Fonction Publique, parue en août dernier, a acté la suppression pure et simple du regard paritaire sur les opérations de gestion collectives sensibles que sont les mutations (dès cette année) et les promotions (prenant effet à compter du 1er janvier 2021) !! Or, comme constaté encore lors des opérations du mouvement intra-académique 2019, seule la présence (et la forte représentativité) d’élu.es face à l’administration, le respect des principes d’égalité de traitement et de transparence des opérations par l’utilisation d’un barème, et la discussion de toutes les situations individuelles, ont permis, en limitant la marge de manœuvre de l'employeur public, et en garantissant la légitimité de l’ensemble des opérations, d'empêcher toute velléité de contournement des règles, tout conditionnement des mutations à des comportements de soumission aux « bonnes pratiques » arbitrairement imposées par les hiérarchies locales, voire tout clientélisme...

En ces temps difficiles où un gouvernement ultra-libéral feint de redécouvrir le programme et les valeurs du Conseil National de la Résistance, dont celles relatives aux services publics, et empruntent à celui-ci la formule des "jours heureux" pour parler de l'après Covid-19, nous continuons de nous battre pour que les fonctionnaires retrouvent les garanties instaurées par le paritarisme à la Libération et contre toutes les dérives qu'engendrera nécessairement à nouveau un traitement des opérations de gestion collective dans le silence et l'opacité des bureaux !!

NOUVEAU CALENDRIER DES OPERATIONS (extrait de la note de service rectificative du 21 avril 2020)

 nouveau calendrier 2020

Nous remercions toutes celles et ceux qui nous ont fait confiance en nous transmettant leur fiche de suivi et de mandatement, accompagnée de l'accusé de confirmation et des pièces produites devant l'administration (cela peut encore être fait en suivant ce lien). Preuve de cette confiance le grand nombre d'échanges mails (plus de 600) et parfois téléphoniques que, malgré le confinement, nous avons pu assurer depuis la mi-mars avec nos collègues.

Ces documents nous permettront, malgré l'exclusion du regard paritaire exhaustif sur les opérations, de disposer de tous les éléments nécessaires pour soutenir les contestations individuelles qui pourraient naître tant à l'occasion de l'affichage des barèmes qu'ultérieurement, à la connaissance des résultats individuels.