Groupe de travail TZR enseignants du 7 juillet 2017

Le nombre de TZR enseignants en collèges et lycées de l’académie, qui était en augmentation continue depuis le mouvement 2014, malgré une politique rectorale de « gel » des ZR libérées par ceux accédant à un poste fixe, et de recours à la précarité pour les remplacements courts, a connu cette année une chute brutale (- 105). Il retombe nettement en deçà de son niveau de 2012-2013, aux alentours de 600 personnes. Nous attendrons le groupe de travail de bilan du mouvement 2017 pour en tirer des conclusions précises, mais cette situation est déjà due à une politique erratique sur les capacités d'accueil de l'académie et la gestion prévisionnelle du nombre de nouveaux stagiaires à laquelle nous commençons à être habitués, au regard même du faible taux de rendement des concours depuis plusieurs années.

Des considérations purement budgétaires, pour partie dictées depuis le ministère, donc très éloignées des besoins réels de la continuité du service public d'éducation selon les disciplines concernées et les territoires de l'académie, sont très vraisemblablement à l'origine de ce phénomène de yo-yo, qui a déjà affecté, dans le mouvement intra-académique, les chances de réalisation de nombre de voeux portant sur les zones de remplacement, dans certaines disciplines.

Lire la suite : Groupe de travail TZR enseignants du 7 juillet 2017