CAPA des PSY-EN du 15 juin 2018 - Mouvement intra 2018

23 postes en CIO étaient vacants avant le mouvement intra (20 vacants + 3 postes créés, suite à la carte cible des CIO où des postes DCIO sont convertis en postes COPsy/PsyEN à la rentrée 2017)

Etaient Présents :
Pour l’administration : Mr le Recteur, IA DASEN de Vendée ,Responsables DIPE – DIPE 6
Pour les organisations syndicales : Les 3 élues SNES SNUipp FSU et l’élue Sgen Cfdt
Lecture de la déclaration préalable – déclaration de la FSU jointe au compte rendu

1- Vote du PV de la CAPA d’installation

2- Mutations Intra

Réponse à la Déclaration préliminaire du Recteur : les Psy EN sont affectés dans les circonscriptions, c’est la règle...
Sur les Formations communes : cela doit pouvoir se faire, au niveau départemental
Remarques sur le travail important fournis par la DIPE...

a) Psy EN EDA :

23 participants dont 21 ont obtenu une mutation.
Sur ces 21, 6 sortants de centre de formation (5 de Rennes et 1 de Bordeaux).
Tous les participants n’ont pas fait de vœux préférentiels d’école de rattachement.
Les régulations se sont faites sur 4 circonscriptions : pour 2 circonscriptions, les collègues entrantes ont eu le choix entre deux écoles RAD, pour les 2 autres circonscriptions les collègues ont été classées sur la base de leur barème intra.
Question concernant la formulation de vœux précis faite tardivement, le matin même (barème avec RQTH) : le Recteur a accepté de prendre en compte la situation et de modifier le projet initial.
Question concernant une collègue qui était en disponibilité et n’a pu faire valoir son droit d’option, n’a donc pas pu avoir de détachement et est affectée sur un poste de PE dans le 49 (alors qu’elle était Psychologue du second degré depuis 13 ans !).  Réponse de l’administration : elle a voulu jouer sur les 2 tableaux (passer d’un département à l’autre en tant que PE puis aller sur un poste de Psy EN) Mais cette collègue arrive d’un autre département et, n’ayant pu faire valoir son droit d’option, a dû participer à l’inter pour reprendre un poste. Proposition de l’administration : voir avec l’inspecteur du 49 si c’est possible d’aller vers le poste resté vacant dans le 49.

b) Psy EN EDO :

18 participants dont 11 ont obtenu une mutation (dont 2 sortants de centre de formation).

c) A l’issue de la CAPA, les postes restés vacants :

Chez les EDA, 9 postes apparaissent vacants mais une contractuelle a réussi le concours, une collègue a obtenu un détachement et une autre devrait être à nouveau en congé maladie.
3 personnes ont obtenu un détachement en tant que EDA dans l’académie de Nantes.
Question concernant ces personnes détachées (quand, comment et où iront-elles ?) Nous avons demandé à être associées à la réflexion sur la couverture des postes vacants et sur le recrutement de contractuels, mais avons reçu une fin de non-recevoir : « nous allons étudier la chose avec les personnes concernées »
Chez les EDO, 16 postes restent vacants

3- Congés de formation professionnelle (CFP)
2 congés ont été attribués : un de 9 mois (EDO) et un de 9 jours (EDA). Voir également article général sur l'attribution des CFP.
Question : quel sera le contingent de congés de formation par an ?
Réponse : du fait de l’augmentation de l’effectif du corps, une personne par an. Mais cela se fera au détriment d’autres personnels !

4- Tirage au sort parmi les inspecteurs pour siéger à la CAPA Classe exceptionnelle

Voir également article général sur l'accès à la classe exceptionnelle 2018.