Exiger du chef d'établissement la mise au vote en CA de l'emploi de la DHG !

Comme tous les ans, des conflits locaux naissent entre chefs d’établissements et personnels sur des refus de présentation et de mise au vote des Tableaux de Répartition des Moyens par Discipline (TRMD) au Conseil d'Administration, largement inspirés par des consignes directes du SNPDEN-UNSA à ses adhérents. Face  à un recteur dont la seule réaction est d'accorder une confiance indiscriminée à tous ses chefs d'établissement, les syndicats de la FSU du second degré dénoncent régulièrement ces attitudes visant à occulter les difficultés de préparation de la rentrée, voire à procéder à des ventilations peu transparentes de la Dotation Horaire Globalisée (DHG) comme des Indemnités de Missions Particulières.

Le phénomène semble aujourd'hui aggravé par le fait que la perte des prérogatives des élu.es du personnel sur les mutations, et donc d'un certain pouvoir de contrôle au niveau académique, semble donner des ailes aux hiérarques locaux les plus autoritaires, qui n'hésitent pas à informer des collègues de la suppression de "leur" poste, en amont de toute discussion en CA de l'emploi de la DHG, et surtout de la parution de la circulaire rectorale sur les mesures de suppression de poste, fixant les règles de détermination des agents concernés, et parue le 5 février 2020.

Lire la suite : Exiger du chef d'établissement la mise au vote en CA de l'emploi de la DHG !

Plus d'articles...

  1. Les élu-es FSU au CHSCTA