Le SNES, avec la FSU, écrit au recteur au sujet des frais engagés par les stagiaires pour se rendre en formation

La section académique du SNES-FSU, avec le SNEP-FSU (qui syndique les professeurs d'EPS), le SNUIPP-FSU (qui syndique les professeurs des écoles), et le SNESUP-FSU (qui syndique les enseignant-es de l'Université et de l'ESPE), a écrit au recteur au sujet des frais que les stagiaires engagent pour se rendre en formation.

Ces frais sont souvent très élevés, car l'administration considère les stagiaires comme moyens d'enseignement avant de les considérer comme personnels en formation, ce que la FSU dénonce. En effet, les stagiaires peuvent être affectés loin de chez eux et leur ESPE, voire être changés d'ESPE en cours de Master, au prétexte des besoins du service.

Les conditions de prise en charge de ces frais sont très restrictives, ce qui exclut beaucoup de stagiaires. Enfin, l'Indemnité Forfaitaire de Formation, quand ils y ont droit, est souvent versée tardivement, et son montant est parfois insuffisant pour couvrir les frais engagés.

Pour lire le courrier, cliquez ici.