Stagiaires, rejoignez la FSU, première fédération dans l'Éducation Nationale et représentative dans toute la fonction publique de l'état

CarteSyndicaleQu'est-ce que la FSU ?

La Fédération Syndicale Unitaire regroupe plusieurs syndicats d’enseignant-es :

- le SNES pour les professeurs de lycée et collège, CPE, PsyEN, Accompagnant-es d'Elèves en Situation de Handicap. Il est le premier syndicat du second degré, majoritaire aux élections professionnelles ;

- le SNEP pour les professeurs d’EPS, majoritaire parmi ceux-ci ;

- le SNUEP pour les professeurs de lycées professionnels ;

- le SNESUP pour tout·te·s les enseignant-es et les enseignant-es-chercheurs-euses de l'enseignement supérieur, dont l’INSPE, organisation majoritaire dans le supérieur ;

- le SNUIPP pour les professeurs des écoles, majoritaire dans ce corps ;

- Des infirmières, agents, chefs d‘établissement, IPR..., sont aussi syndiqué-es à la FSU, ainsi que des personnels travaillant au rectorat, à l’Inspection académique, aux impôts, à la culture, dans la recherche, la fonction publique territoriale...

Pour adhérer : http://www.nantes.snes.edu/index.php/adhesion

Adhérer à l'un des syndicats de la FSU, c'est non seulement sans risque, mais ça peut aider

Vous entendrez peut-être dire qu'il est mal vu de se syndiquer l'année de stage : n'écoutez pas ces rumeurs infondées. Près de la moitié des stagiaires se syndiquent chaque année (40 % rien qu'au SNES-FSU dans le 2nd degré). Sauf si vous la revendiquez, votre syndicalisation n'est pas connue de l'administration qui, par ailleurs, a interdiction de faire mention d'une activité syndicale quelconque dans votre dossier administratif.

On vous dit que l'adhésion coûte cher ? C'est oublier que 66 % du montant de votre cotisation syndicale vous sera remboursé sous forme de crédit d'impôt (même si vous n'êtes pas imposable). L'adhésion représente ainsi l'équivalent d'une journée de salaire.
La FSU, en tant que première fédération de la fonction publique d'Etat, est la mieux placée pour vous aider, par ses moyens, ses militant-es, ses élu-es vous représentant au rectorat et au ministère, son expérience, au moment où vous constituerez votre dossier de reclassement, où vous devrez faire votre mutation, et en cas de difficultés de tout ordre...

En tant que stagiaire, vous pouvez souhaiter faire appel à la FSU pour vous renseigner, être conseillé-e, soutenu-e, sans pour autant adhérer. Nos militant-es répondront évidemment à vos demandes. Mais en adhérant, les informations vous arriveront directement sans qu'il soit besoin de nous solliciter et les conseils et soutiens individuels seront approfondis ; vous pourrez de plus participer à des stages de formation syndicale, et aux prises de décisions dans votre syndicat et sa fédération.

Pour adhérer : http://www.nantes.snes.edu/index.php/adhesion

Adhérer à l'un des syndicats de la FSU, c'est enrichir sa réflexion et bénéficier de cadres d'expression individuels et collectifs

Se syndiquer permet de recevoir une information riche et argumentée sur ses droits, les réformes, l'actualité éducative, le métier et son évolution, la vie syndicale... Les cadres collectifs proposés par la FSU aux niveaux de votre établissement, du département, de l'académie, et nationalement, sont aussi l'occasion de rencontrer des collègues, et d'échanger avec elles et eux, tout cela de manière démocratique : des courants de pensée traversent la FSU, et régulièrement, des votes ont lieu pour élire des représentant-es dans les différentes instances délibératives (celles qui prennent des décisions). Sans être militant-e élu-e, il est aussi possible de faire entendre sa voix dans le cadre de réunions auxquelles on peut participer si on le souhaite, en qualité de syndiqué-e.

Pour adhérer : http://www.nantes.snes.edu/index.php/adhesion

Adhérer à l'un des syndicats de la FSU, c'est aussi participer à la transformation de l'école et de la société

Vous entendrez peut-être dire que les « syndicalistes », en particulier ceux de la FSU, ne savent que dire non, ne proposent rien, et ne pensent qu'à défendre leurs avantages. Pourtant, la FSU est une fédération où s'élabore en continu un projet d'école et de société.
Ainsi, les sujets qui préoccupent la FSU vont de la démocratisation scolaire à l'écologie, en passant par le racisme et la xénophobie, et toutes les autres formes de discrimination. Non seulement des échanges et des débats ont lieu lors de réunions ou à l'occasion de congrès, mais la FSU s'est dotée d'un Institut de Recherche constitué de chercheurs et d'universitaires, dont vous pouvez suivre les travaux sur le site : http://institut.fsu.fr/

Par ailleurs, la défense des droits des personnels n'est pas contradictoire avec l'amélioration du service public d'éducation : par exemple, la FSU revendique une décharge de service significative pour tous les enseignant-es pour leur permettre de travailler en équipe et ainsi faire mieux progresser les élèves. La FSU est donc une force de propositions.

Il lui arrive de s'opposer à certaines réformes et de refuser d'entrer en négociation lorsque les conditions ne sont pas réunies pour que la discussion débouche véritablement. La fédération peut mobiliser les personnels notamment par la grève, de façon à créer un rapport de forces suffisant pour faire entendre ses revendications.

La syndicalisation renforce l'action syndicale. Pour autant, rien n'est aussi efficace que la mobilisation des personnels. La FSU peut vous soutenir collectivement et individuellement, aider à construire et fédérer d'éventuelles actions. N'hésitez pas à nous solliciter en cas de besoin.

Pour adhérer : http://www.nantes.snes.edu/index.php/adhesion