Défense du Service Public d'Orientation à Paris le 21 mars

Défense du Service Public d'Orientation :
rassemblement national intersyndical orientation du 21 mars
 

Lors de l’AG, le jeudi 21 mars 2019 matin, nous avons entendu les collègues des différentes académies. La stratégie est la même en tous lieux : un silence lors des demandes d'audiences, aussi bien du côté des rectorats que des régions, tous attendent... 

Pourtant, au niveau national :

- moins 40% de postes au concours Psy-EN EDO, 

- 50 postes de DCIO vacants non couverts, 

- suppressions massives de postes de personnels administratifs, dont une large part porte sur les CIO. 

En conséquence, se profilent, sans le dire, des fermetures de sites et des difficultés de fonctionnement un peu partout en France.

Pour les DRONISEP, 95 postes sont maintenus dans le réseau national ONISEP, mais pour l'ensemble des autres postes, l'Etat transférera fin 2019 l'enveloppe secondaire). Ils étaient là pour écouter et pour retransmettre ...  « On leur a dit qu'on avait déjà tout dit depuis l'an dernier, et compte-tenu du silence qui est affiché par le MEN, nous prenons ça pour du mépris. »

NB : Le Ministère a demandé à l'académie de Nantes de rendre 14 postes de personnels administratifs. Le rectorat a choisi d'en ponctionner 10 en CIO. Cela remet en cause la pérennité des antennes, et créera, dans certains CIO, des ruptures d'accueil du public. 

Flash Info PSY-EN n°9

PSY EN Paris 21 03 19