Réforme du collège : Réactionnaires sclérosés contre réformistes innovateurs ?

Le projet de réforme présenté en CSE le 10 avril dernier par la ministre a reçu l'assentiment du camp dit « réformiste » (SGEN-CFDT et SE-UNSA), mais aussi celui du MEDEF. Entre le « réformisme » et l'accompagnement, il n'y a qu'un pas, qui ne va pas dans le sens de l'innovation. La réforme repose en effet sur un certain nombre d'idées reçues, qui peinent à cacher derrière l'affichage de bonnes intentions un projet d'école à l'opposé de ce que le SNES et la FSU défendent.

lire la suite...

L'avis du CSE n'est qu'une étape. Une intersyndicale du second degré s'est tenue dans la foulée le 15 avril dernier et la date du 19 mai prochain s'annonce comme journée de grève nationale contre cette réforme.

La réussite de cette journée se doit d'être pleine et entière et les suites doivent être préparées dès maintenant, c'est pourquoi le SNES-FSU appelle à débattre avec les collègues à l'occasion de réunions d'information syndicale auxquelles les sections départementales et académique pourront participer à la demande des sections d'établissement, afin de préparer la grève du 19 mai et envisager toutes les modalités d'actions locales et nationales pour obtenir le retrait de cette réforme (rencontres avec les parents, AG de secteurs, interpellation des élus, rassemblements, grève, etc.).

Signez les pétitions en ligne

Animer une heure d'info syndicale sur la réforme du collège

Pour approfondir :

Diaporama version courte

Diaporama version longue